Oxford

Royaume-Uni

    Située à 90 km au nord-ouest de Londres, au confluent de la Tamise et du Cherwell, Oxford (110 000 habitants) est universellement renommée pour l'éclat de son université et la beauté de son architecture. La proximité de Londres, l'architecture des collèges et des autres institutions (la bibliothèque Bodleian et ses manuscrits, le musée Ashmolean et son art crêtois), l'impeccable entretien des pelouses et des massifs de fleurs valent à Oxford un intense succès touristique.

Histoire

    Le village d'Oxford est mentionné pour la première fois en 912, mais son histoire ne commence véritablement qu'en 1133 avec l'arrivée de Robert Pullen, qui y fonde une école de théologie. À la fin du XIIe siècle, un groupe de maîtres et d'étudiants, expulsés des écoles de Paris, affluent à Oxford. Ils se rassemblent en collèges distincts, chacun ayant son internat et son règlement intérieur, la fédération des collèges formant l'université. Comme à Cambridge, cette structure collégiale s'est perpétuée jusqu'à nos jours. Au Moyen Âge, le Parlement se réunit souvent à Oxford. En 1258, par les Provisions d'Oxford, les barons imposent au roi un audacieux programme de réformes.
    Chaque collège maintient jalousement son autonomie, ses traditions, son tutorat, mais presque tous les enseignements sont maintenant donnés dans le cadre de l'université, laquelle est aussi chargée de l'organisation des examens et de la collation des grades. Les collèges les plus prestigieux sont aussi les plus anciens : University College (1249), Balliol (1263), Mertoon (1264), Oriel (1326), Queen's (1340), New College (1379), All Souls (1438), Magdalen (1458), Brasenoe (1509), Corpus Christi (1517), Christ Church (1525), Saint John's (1555), Trinity (1555), Jesus (1571), Wadham (1612), Pembroke (1624).
Pendant la guerre civile (1642-1649), Oxford est la citadelle des royalistes, alors que Cambridge prend parti pour son député Oliver Cromwell. Le mouvement d'Oxford lancé en 1833 par les théologiens de l'université pour la rénovation de l'Église anglicane a un grand retentissement dans tout le pays.

Économie

    Ville universitaire, épiscopale et touristique, Oxford est en outre devenue au XXe siècle une agglomération industrielle. En 1913, W. Morris fonde dans le faubourg de Cowley une usine de bicyclettes, puis d'automobiles pour une clientèle d'étudiants riches et sportifs. Elle est renforcée en 1926 par un atelier d'emboutissage qui devient vite le plus important du pays. Ces deux usines, englobées dans le groupe Leyland, devenu Rover, ont été acquises par l'allemand BMW en 1994. Abingdon, à 10 km au sud, a des industries mécaniques. Le centre d'études nucléaires de Harwell, situé à 20 km au sud d'Oxford, bénéficie du voisinage stimulant de l'université.
Oxford est située à un des principaux carrefours du sud de l'Angleterre. Une bonne partie du trafic issu d'Écosse, du Nord, du Nord-Ouest et des Midlands en direction de Southampton vient y converger, mais on n'arrive pas à s'entendre sur le tracé d'une future autoroute Oxford-Southampton. L'autoroute M5 place Oxford à mi-chemin de Londres et Birmingham.

© Encyclopédie Hachette Mutimédia